_Pré-au-Lard_

Aller en bas

_Pré-au-Lard_

Message par Marie_Eve_1989 le Mer 4 Nov - 17:30

On y était. Presqu'une semaine s'était écoulée depuis qu'Amandine et Anthony avait commencé leur course matinale. Chaque matin était un rendez-vous entre les deux personnes. Cela faisait un bien fou à l'Aide-Infirmière! Prendre le grand air et voir Anthony! C'était le meilleur des deux mondes. Une semaine s'était écoulée aussi depuis que les deux amis avait organisé cette soirée. entre le quatuor et PA. Il ne fallait certainement pas oublier PA! Jeune Homme au centre premier de ce rendez-vous arrangé. 

Donc, la Blondinette leur avait donné rendez-vous dans la Chaumière où elle y travaillait les soirs et les fin de semaines! Une Chaumière portant le nom de "O mille Fées". C'était un lieu qui venait d'ouvrir, après la Guerre. Par un groupe de trois sorciers qui voulait un vent de renouveau à Préaulard. De l'extérieur cela ressemblait à toutes les autres Chaumières, un peu style pub, en briques rouges, où la façade était couverte d'une immense fenêtre à carreaux, où l'on pouvait voir à l'intérieur. Lorsqu'on y entrait, on apprivoisait un lieu chaleureux, style vielle taverne, mais avec de matériaux neufs. Les planchers et les murs était en bois, de couleur chêne gris. Le bar couvrait le mur de gauche lorsqu'on entrait, des bancs de beau rouge bourgogne étaient installés au devant. En arrière du bar, il y avait des tablettes, avec les verres, différentes boissons alcoolisées et sur certaines il avait des décorations en bois style antique. Plus du côté droit, il avait une quinzaine de tables, pour 4 personnes éparpillées. Des cadres, aux peintures mouvantes représentant des scènes de taverne, ornaient les murs de la Chaumière. Au-dessus de chaque table avait un luminaire composé de branches d'arbres entremêlées. À ses branches étaient accrochées des ficelles qui tenait des pots massons. Dans ses pots massons, il y avait des milliers de petites lumières. Un effet magique pour créer un mélanges de fées et de lucioles. L'endroit était chaleureux, sobre. 

On était donc samedi soir, vers 21h30. La taverne était presque vide. Dû aux cours qui avait commencé.  Deux tables, possédant deux clients chacune. Amandine se trouvait derrière le bar. Elle avait revêtu une robe-chemise carottée, dans les couleurs de rouge, blanc et noir. Une robe a manche trois-quart, des collants opaques, et un bottillon, à la cheville, qui possédait un petit talon. Ses longues boucles étaient aplatit et remontées en une haute queue de cheval. Elle avait gardé ses lunettes, au contour noir foncé, lui donnant un petit air hipster( Terme très québécois) Un look de tavernière, quoi. La Belle Blonde était, oui, derrière le bar, a essuyé de verres lavés. Et elle riait. D'un beau rire franc. C'est qu'elle n'était pas seule. Outre ses deux tables, il avait un jeune homme assis au bar. Un coude contre la paroi du bar, l'autre sur sa cuisse. Il racontait une anecdote. Habillé d'un jeans noir foncé, d'un t-shirt blanc et d'une chemise de jeans au manches roulées. L'air décontracté. Il parlait. Et la Boucle-D'Or riait. Qui était-il?

Bien sûr...... C'était PA! Il était arrivé à l'heure. Une chope de bière au beurre devant lui. Magnifique sourire aux lèvres. L'ambiance coulait, on peut dire. Et aucune trace du beau blond non plus.

Marie_Eve_1989

Messages : 304
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: _Pré-au-Lard_

Message par Vanoute le Mer 4 Nov - 22:28

Il faut dire qu’en une semaine, il s’en était passé des trucs quand même! Des retrouvailles, des nouveautés, des rires, des inquiétudes et…toutes sortes de choses hein. Des rencontres aussi. Il ne fallait pas oublier les rencontres! BREF. Tout ça pour dire que samedi était arrivé et Mel’ avait accepté avec grande joie l’invitation de sa meilleure amie. L’alcool, ça fait parfois du bien. Et puis ils allaient être tous les quatre... Oh et PA. Pas que c’était mal, Mel ne voyait pas l’inconvénient d’ajouter quelqu’un dans leur groupe, il était sympa. Enfin, même si…Non, on ne se remémore pas la première rencontre entre prof’.

Pour l’occasion, Mel’ avait enfilé une robe sans manches qui lui arrivait un peu en haut des genoux, blanches avec un style dentelle. Des collants rouges et une ceinture de la même couleur. Il fallait dire qu’elle avait demandé conseil à Ama’ pour cet ensemble. Elle se sentait beaucoup plus féminine que dans son adolescence il fallait dire. Des bottes hautes noirâtres pour accompagner le tout. Pas de bijoux et seulement un peu de maquillage noirâtre pour rehausser le bleu de ses yeux. Simple et élégant. OH! Ses cheveux? Bah, lousses, un peu ondulés. Naturels quoi!

Antho aussi était bien content de la sortie. Mais pour une autre raison. Il avait des choses à éclaircir. OUAIS. Quelque chose à comprendre qui le tracassait depuis sa première course avec Ama’, mais il avait été drôlement patient et n’en avait pas parlé. À personne. Il s’était à semi coiffé pour l’occasion, jeans simples, foncés, un peu délavés, t-shirt noirâtre et son manteau de cuir. Mouais, lui il faisait dans le simple simple. Mais il était beau, donc pas besoin d’en faire des tonnes hein? Heureusement, ce n’était pas sa façon de penser. De son côté, il avait fait promettre à Tristan qu’il allait passer. Et pas que deux minutes pour disparaître. Non, au moins pour quelques boissons en sa compagnie. Sinon il allait lui donner une mauvaise note pour son stage. Quel être diabolique cet Antho quand même.

D’ailleurs, ce fut ensemble qu’ils passèrent la porte du ‘’O mille fées’’ avec Mel qui lançait à Antho’.

Mel:‘’Non, mais t’as vraiment une sens d’orientation digne d’une dinde!’’
Antho:‘’Une dinde?! Quoi?! Tu aurais pu prendre n’importe quel animal un peu plus digne au moins.’’
Mel:‘’Crois-moi les autres n’étaient pas plus élogieux.’’

Et elle éclata de rire. Ouais, on dirait vraiment un frère et une sœur qui se chamaillaient. D’ailleurs, on ne pouvait pas vraiment faire autrement que de penser ça en les regardant. Mel’ sourit au duo en s’approchant, détachant le manteau noir qu’elle portait.

Mel:‘’Je suis en retard simplement à cause d’Antho’! Ce n’est pas ma faute!’’

Antho’ ne fit qu’ouvrir les bras comme s’il ne pouvait pas réellement se défendre…parce qu’Antho était vraiment comme ça. Il arrivait à la dernière minute ou juste à temps. De toute façon, son regard s’était trop rapidement braqué sur PA et Amandine quand il était entré pour seulement penser à riposter. Espérons pour le prof’ de balais que c’était la politesse qui l’avait fait arriver en premier et pas autre chose, Antho’ était en mode protection là. Ouais, ouais, c’était pas bien dit comme ça, mais…on peut pas comparer autrement. Il s’avança vers PA pour lui donner une tape dans le dos et serrer un peu ses épaules.

Antho:‘’Salut, salut! Ça va?’’

Dit-il en souriant, parce que lui, il souriait malgré tout. Il se pencha vers le bar pour faire la bise à Amandine tandis que Mel’ posait son manteau sur le tabouret à côté de PA avant de se tourner vers ce dernier pour le saluer pendant qu’Antho saluait Ama. Elle lui sourit et s’approcha pour lui faire la bise.

Mel:‘’Salut, tu as trouvé facilement toi on dirait.’’

Dit-elle avec un grand sourire. Oui, elle avait vraiment été contente qu’Amandine organise cette soirée, ça allait faire du bien.




Couleur pour Antho
Couleur pour Mel

Vanoute
Admin

Messages : 289
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://meleedeschemins.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: _Pré-au-Lard_

Message par Marie_Eve_1989 le Ven 6 Nov - 10:49

On peut dire que cette soirée tombait à point! Il avait des choses à régler au niveau de ce groupe, même avec PA qui était tout nouveau dans ce groupe. Pauvre PA, il ne se doutait absolument pas de se qu'il se tracassait entre ses personnes. Amandine l'avait invité pour que Mélina et lui apprennent à se connaître! Elle avait bien remarqué son regard envers le Professeur des potions! Et puis, PA,quant à lui, il avait accepté l'invitation d'Anthony, car il aimait bien l'attitude de ce dernier, il était sympathique, gentil et il était intrigué de faire partie du groupe qui semblait adorable et voulait un peu se rapprocher de la Belle Brune, il ne faut pas se le cacher! Alors que Anthony pensait que c'était Amandine qui avait l'oeil sur PA! Et que Mel' était au coeur de cette tourmente sans trop savoir pourquoi. Oui, C'était un groupe sympathique mais O combien compliqué, qui avait effectivement des choses à régler. Surtout, il ne fallait pas oublier le Beau Blond! Lui, il voulait simplement venir pour l'alcool tiens. Oui, on va dire cela comme ça. Hmmm!Ça résumait bien le tout!

Lorsque la porte s'ouvrit, Amandine stoppa son rire et regarda le duo qui vint faire son entrée. Un sourire s'accrocha à ses lèvres. Quant à lui, celui dont personne ne sait réellement son nom arrêta son histoire et regarda dans la même direction de la Tavernière! Un sourire vint à ses lèvres également! La Blondinette eut un rire en les entendant se chamailler! Surtout, au fait que Mel' traita Anthony de dinde. Là, elle éclata de rire. C'était bien ses amis, il n'avait aucun doute à avoir! Ils lui faisaient penser à son frère et à sa soeur. Ils étaient mignons ensemble! Elle se doutait bien qu'ils étaient en retard à cause D'Anthony! Certainement pas de la faute à Mélina! 

Amandine:" Je t'avais bien dit que tu as vraiment une fixation sur les animaux, Antho'...."

Lorsque les deus amis entrèrent dans la Chaumière, PA se leva debout pour les accueillir! Un sourire légèrement gêné aux lèvres! En plus, Blanche-Neige venait vers lui, retirant son manteau ET le déposant à ses côtés. Son sourire s'accentua. 

PA: "Oui, je vais bien, et vous deux? Ça va bien?"

PA avait dit cela en continuant de regarder Mélina! Le sourire aux lèvres. Il était heureux et tellement gentil, il pensait à tout le monde, n'oubliant personne. Non, il était le genre de personne qui ne voulait mettre aucune personne de côté, justement. Il était ouvert à tellement de choses et on apprenait à se tenir avec lui. Amandine quant à elle garda un oeil amusé vers ce duo. Elle se pencha vers Antho' pour répondre à sa bise, tout en gardant son regard braqué sur les deux. Oui, cela l'amusait et lui faisait un bien fou. Une fois la bise terminée, elle recula son faciès, regardant Anthony, à son tour. Il ne fallait pas l'oublier, lui non plus! 

PA répondit à la bise du Professeur des potions. Contact humain. Trop mignon! Puis se recula et l'invita d'un geste de la main à s'asseoir au tabouret. Il fit de même, se posant sur tabouret et prenant une gorgée de son verre. 

PA: "Oui, j'ai trouvé facilement! Je n'aime pas arriver en retard!"
Amandine: "C'est une belle qualité... Bon, qu'est-ce que je vous sers? On est quand même ici pour boire, non?"

Amandine tout sourire regarda le trio devant elle. Elle se sentait effectivement très bien! Elle aimait bien l'ambiance de la soirée, pour l'instant! Alors que PA prit une autre gorgée de son verre, souriant à la Blondinette! Et aucune présence du Prince... pour l'instant!

Marie_Eve_1989

Messages : 304
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: _Pré-au-Lard_

Message par Vanoute le Ven 6 Nov - 15:35

À croire qu’il ne s’était pas réellement passé deux ans depuis la dernière fois qu’ils étaient tous ensemble. Bon, Tristan n’était pas encore là, mais disons qu’ils avaient beaucoup plus souvent tous les trois autrefois. Ils étaient dans la même maison, de base, ça aide beaucoup. Amandine était un bon public pour Mel’, elle lui avait même envoyé un sourire amusé après sa blague sur la dinde. Elle imaginait bien Antho se déguiser en dinde tien. Ça serait hilarant. Antho’ tourna un regard de chien piteux vers Amandine à ses mots.

Anthony : ‘’Non, mais elle exagère, une DINDE! Mon panda et mon dragon étaient bien plus beau. Un dinde avec le machin là, sur leur bec, ça fait peur.’’

Dit-il en prenant son doigt pour imiter le dit bout de cher que les dindes avaient qui trainaient sur leur bec. Puis il eut un sourire amusé, il aimait bien suivre les blagues des gens, il n’était pas gêné! Ce fut Mel’ qui répondit en premier à PA, avant de lui faire la bise quand même.

Melina : ‘’Très bien!’’
Anthony : ‘’Je suis une dinde incomprise, mais ça va.’’

C’était dit avec humour et surtout avec un adorable sourire que seul la jolie blondinette pouvait voir. Mais..l’avait-elle vu? Parce que visiblement, elle regardait autre chose! Et ça, Antho le remarqua bien sûr. Ce fut quand il croisa son regard qu’il pu la complimenter.

Anthony : ‘’J’aime beaucoup ce style, tu es superbe!’’

Et c’était franc et sincère. Même pas dans le but d’attirer seulement son attention, il la trouvait belle comme ça et il voulait lui dire bon. D’ailleurs, PA pu peut-être voir le faible sourire amusé qui vint sur les lèvres de la brunette. Oui, secrètement, elle espérait que ses deux-là se retrouvent ensemble. Ils étaient si beaux, non?! Enfin, Mel’ fit un câlin à Amandine avant de s’asseoir à l’invitation du prof’ de balais. Elle eut un sourire adorable aux coins des lèvres en répondant.

Melina : ‘’Je déteste être en retard aussi, je suis du genre à être beaucoup trop d’avance d’ailleurs.’’

Oh lala, tu vas être contente Amandine! Ils se parlent et ils sourient tous les deux! Puis Mel’ se tourna de suite vers son amie en souriant de plus belle. Oh oui. Boire!

Melina : ‘’De l’hydromel. Celui que tu penses que j’aimerais le plus, je te fais confiance. Y’a aussi de l’alcool moldu, Ama’?’’

Parce que Mel’ elle aimait aussi les shooters. Elle allait vraiment avoir l’air d’une alcoolo là, mais c’est pas grave. Elle aimait seulement…un peu l’alcool une fois de temps en temps et en bonne compagnie, c’était encore mieux.

Antho, quant à lui, était en mode observation. Bon bon, des regards, des sourires. Mais il faisait comme si de rien n’était. Il s’installa de l’autre côté de PA avant de regarder Amandine avec un charmant sourire puis il regarda les étagères avec les bouteilles en plissant un peu les yeux. Lui, il avait une drôle de relation avec l’alcool alors…Il pointa une bouteille de rhum.

Anthony :‘’Heu, ce rhum-là, ça l’air bon. Sur glace s’il te plait.’’

Oh et en plus, il était poli le gentil Anthony. Il se tourna ensuite vers les deux autres tout en pouvant garder un œil sur sa blonde préférée.

Anthony :‘’On portera notre premier toast à notre première semaine de survie au château?’’

Antho’, il aimait pas les silences dans les soirées comme ça, alors on ne s’inquiète pas s’il tente toujours de meubler les conversations quand personne ne parle.

Vanoute
Admin

Messages : 289
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://meleedeschemins.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: _Pré-au-Lard_

Message par Marie_Eve_1989 le Ven 6 Nov - 18:40

Leur entrée avait donné le sens de la soirée. Humeur, ambiance décontractée, amitié retrouvée. Tous ses points plaisaient au Professeur de balais. Il aimait bien l'ambiance que régnait à travers le groupe. Certes, Tristan n'est pas encore arrivé, certes, il ne savait pas tous les secrets sur les sujets des relations entre les membres de groupe, mais en surface, il aimait l'ambiance qu'il y régnait!Et on va se le dire, tout le monde, compris PA, avait imaginé Anthony déguisé en Dinde. Et c'était la chose la plus drôle sur cette terre! Il ne faut pas oublier, que pour aider à l'atmosphère décontractée, une musique féérique jouait sans cesse dans la chaumière. On dirait qu'elle venait des lucioles\fées des pots massons. Ça donnait tout un style. 

Amandine avait sourit au compliment d'Anthony. C'est qu'ils étaient devant public! Il n'y avait pas qu'eux seuls. Déjà qu'elle avait de la difficulté à accepter ses compliments lorsqu'ils étaient juste tous les deux, alors là, devant Mélina et surtout devant PA, un inconnu, elle ne pu que sourire. Mais c'était un sourire franc et vrai! Pour ce qui est de PA, oui, il avait remarqué le sourire de la Brunette! Il s'était même dit qu'il allait garder l'oeil sur la Blondinette et le Professeur des défenses. Les observers. le sourire de Blanche-Neige cachait chose de coquin et PA étant de nature curieuse, il se demanda ce que voulait bien dire ce sourire. 

Amandine jubulait de joie! Les deux professeur, celui des potions et celui de balais, se parlaient, était assis côte à côte, souriant. Oui, la soirée s'annonçait belle. Mais une minute, Boucle-d'Or, n'oublie pas qu'un élément important n'est pas encore présent. Ha ça oui! Puis, PA enchaîna:

PA:" Hm, je suis sûre que cela t'est très utile."

Il gardait le sourire. Amandine aussi. Ils étaient eux aussi très beau à voir. Puis Mélina lui demanda de l'hydromel et s'il avait de la boisson moldu. Son sourire s'accentua. Elle connaissait bien son amie. Elle savait que lorsqu'elle buvait un peu trop, cela donnait toujours de succulent moment! Elle avait bien hâte de voir le cours des évènements. Ne soit pas trop pressée Belle Blonde. Tout va se déroule comme il se doit. Il n'y pas de hasard! Puis Anthony choisit un rhum au hasard, sans se soucier de la sorte. Bon, il aimait peut-être les surprises. Après tout, Amandine ne savait pas encore sa petite dépendance à l'alcool. 

Amandine:" Je vous sers cela! Et oui Mel', il y a aussi de l'alcool de moldus.  Avec la Guerre, les proprios ne voulaient aucune discrimination, C'est vraiment un endroit chouette. "
PA:" Wow, c'est vraiment génial comme lignée de pensée

Beau sourire. Elle était fière de travailler là! C'était un endroit génial qui accueillait de belles personnes. Les propriétaires voulaient toutes les clientèles possibles. C'était un endroit très ouvert d'esprit. Et PA était sincère! Ayant une mère sorcière et un père moldu, il aimait ce genre de place où les gens étaient diversifiés. Puis, la Tavernière ira tirer deux leviers, des leviers style bières en fût. Derrière elle deux bouteilles se retira de sa tablette respective. Virevoltant dans les airs. Deux verres firent de même. Les bouteilles rencontrèrent leur verre respectif, versant le contenu exact, puis retournèrent à leur place sur leur tablette. Quant à eux les verres iront se déposer sur un cabaret que la Blondinette tenait d'une main. Ensuite, elle servira les deux verres à ses amis. Beau spectacle gracieuseté la magie.

PA:"Je sais, c'est impressionnant, la première fois qu'on le voit, on en revient juste pas..."
Amandine: "C'est la maison qui offre le premier verre."

Pendant ce temps et étrangement, les deux tables se levèrent en même temps et quittèrent la place. Des salutations à la Tavernière, de la main, par la parole. Amandine répondit avec un sourire. Elle quitte l'arrière du bar pour aller ramasser les verres laisser et passer un linge sur les tables. Elle revient à son bar puis mis les verres dans ce qui semblait être un lave-vaisselle.


PA:" Il ne manquait pas quelqu'un.... "

C'était du PA tout cracher. Même si Tristan ne l'aimait pas, PA, ne pouvait pas mettre personne de côté. Il était fait ainsi. Et juste au moment où il termina sa phrase, le Blondinet fit sous entrée. Vêtu d'un jeans bleu foncé, d'une chemise blanche aux manches roulées où un cardigan vert était par-dessus. (Il aura photo à l'appui). Bref, il était beau, comme toujours. Quand il entra, PA retourna son faciès vers lui, toujours souriant. Amandine était dos à lui, donc elle ne le vit pas entrée immédiatement. Le Prince se dirigea vers le bar en premier, aux côtés de Mélina, mais à un mètre de distance. Il resta debout! Un coup de mains vers Antho' en guise de salutations. Il avait son public, il était charismatique et hautain, avec un sourire charmeur aux lèvres. Le minois vers la Tavernière. Il osa même une oeillade de haut jusqu'au fesse sur celle-ci. Sacré Tristan. Amandine se retourna juste à ce moment là. Un sourcil arqué.

Amandine:" Ça va ?"
Tristan:" Heu ouais, un Ogden's Old Firewhisky, deux doigts, sans glace."


Amandine fit le même manège pour lui servir sa boisson. Pas de merci de la part de l'ancien Serpentard. Une fois son verre devant lui, il en prit une gorgée, puis tourna sa tête vers les trois autres Professeurs. En tout cas, tu sais comment entrée dans un lieu et créer un léger froid! 

Marie_Eve_1989

Messages : 304
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: _Pré-au-Lard_

Message par Vanoute le Sam 12 Déc - 17:59

C’était quand même étrange comme soirée quand on y pense. Ils n’avaient pas fait ça depuis combien de temps? Trop longtemps déjà, mais pour Melina et Anthony, il n’avait aucun goût amer à cause de la guerre en ce moment, tous deux étaient tout simplement heureux de pouvoir partager un moment simple, agréable et rempli d’humour avec des gens qu’ils appréciaient. Antho’ avait le regard un peu plus brillant, il était heureux. Mel’ souriait sincèrement, un sourire un peu mignon, un sourire qui montre que ce genre de situation normale lui avait manqué.

Mel’ lança un regard au regard de la taverne. Oui, ça allait clairement devenir un endroit qu’elle aimerait. Elle s’imaginait même très bien sur cette petite table, dans le coin, en train de faire de la correction. Ouep. Les jours qui seront moins faciles au château, elle viendrait les passer ici. Elle sourit en y pensant avant de se tourner vers les autres personnes du groupe. Pour ce qui est du compliment, Mel’ ne fit qu’un très mince sourire d’allusion, mais presque invisible hein! Fallait pas qu’elle gêne encore plus la blondinette, non! Mais secrètement, ça chauffait son petit cœur de les voir ainsi. Sérieusement, s’ils ne se passaient pas quelque chose entre eux d’ici la fin de l’année scolaire, elle allait les enfermer quelque part ensemble. Ou battre Antho’ jusqu’à ce qu’il utilise des mots pour dire ce qu’il ressent. Voilà, c’était un pari qu’elle prenait avec elle-même.

Anthony ne fit que sourire après son compliment, il ne faisait pas ça pour la gêner, loin de là. Il joignit ses mains sur le bar par la suite, patient, enjoué. Oui, Antho’ était d’humeur assez festive.

Mel’ sourit à PA. Oui, la politesse et la ponctualité, c’était utile. C’était surtout utile pour qu’elle évite de se stresser pour un rien aussi. Elle ne répondit pas avec des mots, des sourires ça fait parfois pareil.

Puis vint le moment des consommations. Antho’ semblait particulièrement naturel face à sa demande, on ne pouvait pas réellement se douter qu’il ne passait pas une journée sans boire. Pour ce qui est de Mel’ elle arrivait à passer des jours, des semaines sans alcool, mais c’est vrai que quand elle se laissait aller… Amandine s’amusait beaucoup, heureusement elle n’était pas vulgaire! Sauf que là, elle allait sûrement se garder une petite gêne, ils fallaient quand même qu’ils rentrent tous au château par la suite. Imaginez une scène où ils croisent un vilain étudiant hors des dortoirs en étant souls… c’était pas l’idéal! Mel’ haussa les sourcils aux paroles d’Amandine, agréablement surprise.

Melina : ‘’Oh, c’est super comme idée!’’

Elle l’avait presque dit en même temps que PA, elle eut un sourire amusé en le regardant puis elle lança à Amandine.

Melina : ‘’Ça me fait penser à l’idée de librairie que j’avais eu quand on était encore à Poudlard.’’

Ouais, ça faisait longtemps. Mel’ avait presque toujours voulue être enseignante, mais elle aimait l’idée de mélanger le monde des moldus et des sorciers. Son idée de librairie était née de cette envie, mais c’était beaucoup de travail, de temps et d’investissement…et il avait eu des imprévus disons. Elle n’y avait pas réellement songé depuis la fin de la guerre, mais cette taverne montrait que c’était possible et que le monde des sorciers étaient plus ouvert que jamais à ce genre de nouveauté.

Antho’ eut un sourire en regardant les deux jeunes femmes. Oui, il se souvenait d’avoir entendu Mel’ parler de ça près du feu dans la salle commune de Gryffondor. Puis lui, tout comme Mel’ d’ailleurs, se concentra sur le spectacle de la préparation des verres. Il eut un petit rire, il aimait la magie pour ce genre de chose. Mel’ aussi ricana en se redressant un peu pour laisser son amie mettre le verre devant elle. Elle tourna son regard vers PA quand il commenta, hochant la tête pour montrer son accord. Elle voulut répondre, mais Amandine réagit en premier.

Anthony : ‘’Quelle gentille maison, Merci! Dit-il avec un clin d’œil amusé. La prochaine, c’est moi qui offre. Et toi, tu attends ton tour!’’

Sa dernière phrase était pour Mel’. Il s’était tourné direct vers elle pour l’empêcher de dire quoi que se soit…parce que oui, elle allait rouspéter, mais il la connaissait alors il avait été plus rapide. Mel’ ouvrit les bras comme pour feindre l’innocence.

Melina : ‘’Antho’ et Ama’ me connaissent trop bien.’’

C’était destiné à PA, cette réplique. Parce que bon, elle ne voulait pas sembler si prévisible hein! Disons juste que ces deux-là, la connaissait un peu par cœur, ou presque!

Melina : ‘’Merci!’’

Et ça, c’était pour Amandine qui était en train d’aller s’occuper du reste de la taverne. Puis PA mentionna le fait qu’un individu n’était pas arrivé. Mel’ prit son verre pour prendre une gorgée et ce fut Antho’ qui répondit au prof’ de balais.

Anthony : ‘’Il aime être…en retard volontairement.’’

Dit-il avec un sourire à la pointe des lèvres, il n’était pas surpris et la réaction de Mel’ montrait qu’elle ne l’était pas non plus. Sans doute pourquoi ils avaient commencé à boire avant même qu’il n’arrive le beau blond. D’ailleurs, peut-être que le principal intéressé entendit les paroles d’Antho, mais il devait dire parfois bien pire l’ancien Gryf’. Il leva son verre en voyant Tristan.

Anthony : ‘’En parlant du loup!’’

Dit-il avant d’éclater de rire. Peut-être qu’il voulait réellement éviter les moments de malaises…puisqu’Amandine ne le portait pas du tout dans son cœur et qu’il savait que Mel’ n’avait jamais réellement décroché depuis les années scolaires. Mel’ c’était tournée vers la porte aux paroles d’Antho. Un bref sourire avant de retourner à son verre et vers Amandine. Parce qu’elle ne savait pas comment agir avec lui après les brèves rencontres qu’il avait eues. Et la situation était bien différente. Pourtant, son attitude ne montrait pas qu’elle l’ignorait, loin de là, c’était polie, tout simplement.  D’ailleurs heureusement, parce qu’il n’eut qu’Antho qui vit ou se porta son regard. Tristan, Tristan…Sérieusement, il n’était pas dans la catégorie ‘’rival’’ pour Antho, parce qu’Amandine le détestait trop pour ça, mais il fallait pas exagérer non plus! Et puis, la première interaction avec Amandine montrait bien qu’il avait un peu d’électricité dans l’air et que ça pouvait facilement s’enflammer. Comme il ne voulait pas que la situation tourne mal, il se leva de suite pour aller prendre Tristan par les épaules, après qu’il ait prit sa commande comme un vieux bourgeois désagréable.

Anthony : ‘’Bon, visiblement être hors du château te fait un drôle d’effet, mon ami! Il sourit de plus belle. Donc au cas où tu aurais oublié, la jolie brune là, c’est Melina. Tu sais, la prof’ sévère de potions? Ça, c’est PA. Lui tu le connais pas vraiment, ne cherche pas dans ta tête, mais il est très sympa. Et cette merveilleuse personne derrière le bar, c’est Amandine, il sera un peu plus son épaule. Oui, il avait vu ton regard Tristan. Oui, elle sert les boissons aujourd’hui, parce qu’elle travaille, ça veut donc dire que tu dois être gentil et poli avec elle, sinon elle va cracher dans ton verre. Ou demander à Mel’ de mettre du mucus de verracrasse dedans. Au choix les filles! Oh et, ne soit pas chiche sur le pourboire.’’

Mel’ avait laisser son regard sur Antho durant ses paroles en se demandant bien quelle mouche l’avait piqué, mais il était hilarant. Parce qu’il avait parlé avec beaucoup d’humour, beaucoup de sourires et de regards amusés, parce qu’il voulait que la soirée garde son ambiance. Mel’ retint tant bien que mal son rire quand il termina son monologue.

Antho’ sourit de toutes ses dents blanches, tapa sur l’épaule de Tristan en lui montrant la place près de Mel’.

Anthony : ‘’Je t’en prie, on a pas fait encore notre premier toast de la soirée.’’

Puis il retourna s’asseoir à son tabouret, toujours aussi joyeux.

Vanoute
Admin

Messages : 289
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://meleedeschemins.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: _Pré-au-Lard_

Message par Marie_Eve_1989 le Jeu 7 Jan - 13:16

Oui, je crois que ce lieu deviendra un endroit où les gens de ce groupe viendront souvent se réfugier. C'était le genre d'endroit où les problèmes restaient au pas de la porte. On pouvait vraiment décrocher dans ce lieu et c'est ce que voulait faire les trois propriétaires! Ils voulaient un vent de renouveau dans ce monde qui a connu la noirceur et ce plus d'une fois! Et puis, on peut se le dire, si ce lieu donnait naissance à des soirées, pour ce groupe, où leurs problèmes disparaissent pour l'instant d'un moment, cela apaisera leur douleur. Du moins, pour l'espace de quelques heures. Après tout, avec la Guerre, ces moments avaient grandement diminués et cela leur ferait qu'un immense bien de se retrouver, comme autrefois! 

Et c'est pour cette raison qu'Amandine avait organisé cette rencontre. Pour rire, pour passer du temps avec des amis qui avait une grande place dans son coeur. C'est comme s'il n'y avait pas eu de Guerre. C'est comme s'ils se retrouvaient à la salle commune de Gryffindor, à manger des chocos-grenouilles, à rire et à raconter leurs soucis d'adolescence. Et cela mettait un baume sur son coeur à vif. Amandine s'ennuyait énormément de ce temps, où les choses paraissaient beaucoup plus simples. Donc voilà! Pour PA, il ne connaissait pas beaucoup les gens de ce coin de pays. Il venait d'une autre école de sorcellerie, ses amis étant loin, il voulait un vent de renouveau, avec de nouvelles personnes. Et les magnifiques yeux du Professeur de potion aidaient dans son choix de vouloir se rapprocher de ce groupe d'amis. Tout en oubliant le point Tristan, certes. 

Puis, Mélina parla du fait qu'elle voulait ouvrir une librairie. C'était son rêve de jeune fille. Amandine sourit à ce souvenir. Elle s'en souvenait très bien! Avant de s'endormir le soir, les jeunes filles parlaient très tard de leurs rêves respectifs et celui-là revenait souvent sur la sellette.  PA eut aussi un sourire accroché à ses lèvres. Il écouta attentivement la Brunette. C'est qu'en plus d'être belle, elle dégageait une intelligence sans fin. Enfin pour lui, elle était captivante. 

Amandine:" Oui, je m'en souviens. Tu sais... Si l'idée te revenait un jour, je suis partante de t'aider et d'y contribuer... Ce n'est pas que je n'aime pas mon travail à Poudlard, mais je me demande réellement comment tu faisais pour faire ça à tous les jours.... Donc, si tu y repenses un jour... Je suis là, ok?"
PA:"Tu avais eu l'idée d'une librairie? Wow! En tout cas, si ce projet revient officiellement, j'ai quelques pièces de monnaie à investir dans ce qui vaut la peine..."

Amandine était fière de son petit Paolo-Aurélien. Elle n'avait même pas besoin de lui souffler les réponses à l'oreille, il les apportait sur un plateau d'argent. Après tout, PA était ainsi. Il voulait aider les causes justes. Même s'il n'avait pas L'oeil sur le Professeur, il aurait quand même proposé son aide, car il est ainsi. Sans savoir pourquoi, il avait foi en ce groupe. Il avait l'instinct extrêmement développé et son petit doigt disait que ces gens gagnaient à être connu, tout comme lui. Puis Antho' proposa de payer la prochaine tournée. Amandine alla faire ses tâches. Le Blondinet arriva. Accompagné de son air habituel. Ce qui changea l'atmosphère fut le Professeur des défenses. Amandine l'appréciait justement pour cela. Il enlevait le mauvais côté de chaque être. Et on va se le dire. Il détendait l'atmosphère. Car depuis que le Stagiaire était arrivé, l'ambiance avait légèrement changé. Alors, lorsque le Guerrier fit les présentation, avec un brin d'humour, PA envoya un mouvement de main, avec son éternel sourire, vers le Prince. Pour le saluer. Pour enlever l'animosité entre les deux êtres. Car pour le Professeur de balais, il n'avait aucune compétition entre les deux. Il était trop gentil pour cela. 

Puis  Tristan se laissa manipuler, un léger sourire perla à ses lèvres. Anthony avait le don de l'adoucir, si on peut dire. Amandine resta à sa place, croisa les bras sur sa poitrine, tout en regardant Anthony et Tristan. Aller, Boucle-d'Or ne te laisse pas envahir par la rage, ne gâche pas ta soirée. Surtout pas pour Tristan. En parlant du loup, il sortit de sa poche quelques monnaie et les déposa au bar. Il pris place sur un tabouret, du côté de Mélina. Un tabouret les séparait. Il renvoya un signe de la main à PA, sans sourire. Tant qu'à lui, PA prit une autre gorgée de son verre. Le faciès du Ténébreux se tourna vers Mélina. Un simple sourire comme salutation. Mais un sourire sincère. Amandine s'avança alors vers le bar, elle pris la monnaie et la mis dans un verre qui en contenait d'autres. Ensuite, elle appuya une main sur le bar, l'autre se dirigeant vers le collet du Stagiaire. Elle le prit et tira vers son oreille vers sa propre bouche. Elle chuchota quelques paroles pour l'intention de Tristan, qui demeura secrètes, personne ne pouvait entendre, elle faisait justement en sorte que personne n'entende. Tristan recula, il passa ses mains sur son chandail, comme pour le replacer, avec un sourire. 

Tristan:"Ça va, j'ai compris... Pas besoin de t'exciter.... En plus, fait attention à mon linge, o-kay?"

Deux adolescents, se sont deux adolescents.Et à noter, qu'elle, il ne la vouvoyait pas. Amandine sourit de toutes ses belles dents, retrouva sa bonne humeur et ira se servir un verre. PA arqua un sourcil, amusé. Il se pencha vers Mélina et lui demanda :

PA:"Sont-ils toujours comme ça...?"
En coeur, Amandine et Tristan:"Toujours..."
Amandine:"Donc, on trinque à quoi déjà...?"

L'Aide-Infirmière fit un discret clin d'oeil à Anthony, comme pour lui dire le remercier de son agissement avec Tristan et surtout pour lui dire qu'elle l'appréciait, mais qui peut lire un clin d'oeil, à moins d'être un expert en femme et langage corporel. PA et Tristan se saisirent de leur verre, prêt pour faire le toast. Tristan regardant un bref moment Blanche-Neige, avec un demi sourire amusé et un demi sourire content d'être ici. Mais qui pouvait lire un sourire, surtout ceux de Tristan ? Un expert en folie et en langage Tristanesque.

Marie_Eve_1989

Messages : 304
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: _Pré-au-Lard_

Message par Vanoute le Dim 10 Jan - 17:37

Une librairie avait toujours été un rêve pour Mel’ parce qu’elle aimait les livres et s’imaginer partager sa passion, c’était vraiment enrichissant comme travail. Un peu comme son métier d’enseignante! Elle adorait les potions, elle aurait également pu en faire un autre métier, elle avait suffisamment de connaissances pour ça. C’était peut-être juste qu’elle avait besoin du château un peu, pour se retrouver? Retourner aux sources finalement…et puis ils étaient tous là, le château était d’autant plus attrayant. Mel’ regarda Amandine pendant qu’elle répondait et son sourire s’agrandit un peu, un sourire de rêveuse vraiment. Puis avant qu’elle ne puisse répondre, même PA lança l’idée de participer également. C’est qu’ils sont gentils les gens autour d’elle. Antho’ sourit pour sa part, écoutant la conversation.

Melina : ‘’C’est super gentil de votre part et…ça me touche vraiment, elle regarda Amandine puis de PA, toujours souriante et sincère, l’idée me plait toujours c’est certain…mais je ne sais pas encore si je veux réellement me lancer, même si j’y pense plus sérieusement que quand j’en parlais entre deux chocogrenouilles dans la salle commune…je dois remettre mes priorités en ordre avant.’’

Ah? Des priorités Blanche-Neige? Comme quoi, hein? Oh oui, tu voulais une famille. Tu voulais un avenir. C’est sûr qu’avec de l’aide elle pourrait jumeler famille et librairie, c’était évident. Mais oui, il fallait de l’ordre dans sa tête avant tout. Puis ce fut le tour de parler boisson, enfin, Antho aborda le sujet d’une autre tournée et aussi de porter un toast. Heureusement, Tristan arriva avant! Non mais il ne fallait pas l’oublier notre sombre Prince.

Antho’ pouvait vraiment se montrer très… réceptif sur ce que dégageaient les gens. Enfin, là il ne fallait pas pratiquer la légilimancie pour savoir qu’il avait des gens pas trop contents en ce moment. Du moins au moins un gens (oui c’est pas très français!). Du coup, Antho’ était intervenu rapidement avant que ça ne dégénère, il voulait que les gens s’amusent, s’il fallait qu’il joue le médiateur, il le ferait. Et surtout intégrer le pauvre PA. Il ne connaissait pas l’histoire tortueuse de Tristan et Melina. Comment Tristan et Amandine ne semblaient pas réellement se supporter…et aussi comment aimait Amandine. Oui, il ne connaissait rien du fond historique du groupe. Il savait qu’Amandine avait une animosité grandissante pour le beau blond. Normal, même lui avait une partie de son côté grand frère qui n’aimait pas la situation. Sauf que lui, il ne détestait pas Tristan, ce qui lui permettait d’avoir un point de vue différent sur la situation!

Mel ne semblait pas surprise de la tournure des évènements. C’était ainsi. Elle ne s’en mêla pas, parce que le SuperDinde Anthony était venu à la rescousse. Bravo, bien joué! Elle agissait simplement normalement, même là, on ne dirait pas que son cœur était encore douloureux. Non, elle voulait s’amuser, elle n’était pas une maniaque non plus. Elle lança un bref regard à Amandine, pour voir son air visiblement irritée et pourtant, c’était comme ça qu’elle l’aimait sa Amandine. On ne pouvait pas rêver mieux comme amie. Ensuite Mel’ regarda Tristan, croisant son regard, mais surtout son sourire, qu’elle lui renvoya gentiment. Ah Tristan, cet homme de peu de mots. Puis Amandine s’approcha de Tristan, le sourire de Mel’ ce fit plus en coin alors qu’elle levait les yeux au ciel en terminant son verre. Elle soupira ensuite, il y a des choses qui ne changent pas quand même. L’enseignante se tourna vers PA et Antho, Antho avait eu environ la même réaction en voyant Amandine et Tristan, un sourire semblable également. On ne pouvait pas rendre tout rose en voulant détendre l’atmosphère. C’est donc pour cette raison que lorsque PA posa la question, Melina et Anthony joignirent leurs voix aux deux autres.

Melina-Anthony : ‘’Toujours.’’
Anthony : ‘’OH! Je disais qu’on allait trinquer à notre première semaine de survie à l’école.’’

Anthony sourit à Amandine à son clin d’œil, il ne comprenait peut-être pas tout –c’est un gars quand même hein…- mais il était content et c’était l’essentiel! Mel’ avait ricané un peu en voyant que les 4 avaient réagis de la même façon. Unis malgré toutes les différences. Elle leva son verre pour trinquer, Anthony suivant le geste des autres aussi. Melina avait-elle comprit l’entièreté du sourire de Tristan? Peut-être pas, tout portait à croire qu’elle était un peu rouillée dans sa compréhension de la langue Tristanesque.

Une fois le verre terminé, Melina enchaîna en regardant son amie.

Melina :‘’Je vote pour notre premier shooter de la soirée.’’

Elle tapota un peu le bar comme pour appuyer ses paroles. Quand elle disait ‘’notre’’ elle parlait surtout d’elles. Elle n’incluait pas les garçons, parce que s’ils en voulaient, ils n’avaient qu’à se manifester. Antho’ eut un rire sincère.

Anthony : ‘’Oui, parce que toi et les shooters…’’
Melina : ‘’La ferme Antho.’’

C’était dit avec un grand sourire amusé bien sûr. Lui, il aimait se moquer des moments d’ivresses de Mel’ parce que c’était bien facile rire d’elle! Il leva les mains comme pour dire qu’il ne disait pourtant rien et Melina enchaîna.

Melina : ‘’Un plan pour que PA pense que je suis une alcoolo!’’

Anthony eut un sourire en coin et regarda PA.

Anthony : ‘’Non, elle dit n’importe quoi, mais quand elle se met à boire, elle arrête difficilement. Elle est du genre à pleurer…puis à tomber. Rire un peu, repleurer en riant, s’accrocher à Amandine comme si c’était une bouée puis…’’
Melina : ‘’Tu veux qu’on parle de toi peut-être?!’’
Anthony : ‘’En tout cas, si tu veux des petits trucs et savoirs ce genre d’informations sur nous, tu me poseras les questions.’’

Tricheur! Vraiment. Il sourit de plus belle à PA et aussi à Mel’ qui gardait quand même son sourire. Oui…vraiment ça ressemblait à autrefois.

Vanoute
Admin

Messages : 289
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://meleedeschemins.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: _Pré-au-Lard_

Message par Marie_Eve_1989 le Lun 11 Jan - 10:43

Dommage, ils n'avaient pas pu continuer leurs échanges sur la librairie, car un léger détail était venu les perturber. Ce détail s'appelait Tristan! Mais bon, le malaise n'avait pas duré très longtemps. Anthony avait mis son grain de d'humour, Amandine avait mis ses limites, Peter avait regardé la scène amusé et Tristan a retrouvé son sourire. Cette soirée est vraiment de la pure magie, vraiment. À croire qu'il n'avait jamais eu de Guerre et qu'ils avaient continué leur cheminement, naturel. Bon, puis, ils dirent "Toujours" tous ensemble. PA eut un petit ricanement. C'était vraiment un groupe spécial, dans le bon sens du terme. Puis, il trinqua à leur première semaine d'école. Amandine, Tristan et PA joignirent leur verre aux deux autres. Amandine et PA prirent une gorgée de leur verre. Tristan fit de même, mais après sa gorgée, il murmura à l'adresse d'Anthony:"Même si c'est moi, qui a tout fait..." Il toussera et envoya un magnifique sourire au Professeur des Défenses. Petit coquin. 

Puis Mélina proposa des shooters. La soirée va mal finir. Soit qu'une des deux se mettent à pleurer. Soit que le Professeur des potions embrasse à bouche que veux-tu Anthony et que Tristan fasse un strip-tease pour PA, pleins de malaises vont suivre de cette soirée, s'ils décident de prendre la voie des shooters. 

Amandine:" Ouiiiiiiiiiiiiiiiii, des SHOOTERS..."


PA:"Et nous?..."


Tristan:"Le petit a raison....Et nous?"


Amandine:"Bien faites votre commande aussi... Que dites vous de prendre de la Tequila..... avec du sel et du citron. MOI JE DIS OUI!!!! (Tu es beaucoup trop heureuse, calme-toi!) Antho', tu embarques? De toute façon je t'en fais un..."


Pa:"J'embarque..."


Tristan:"Je seconde... Le petit..."

Le petit? Tristan, tu n'as même pas un an de plus que lui, calme tes nerfs de jeune adulte aux hormones beaucoup trop développées. Le professeur de balais ne se sentait pas vexé. Au contraire, cela le faisait rire. Je vous l'ai dit, aucune once de méchanceté. La preuve, c'est qu'il va même accordé un sourire pour le beau Blond. Celui-ci en train de d'observer l'échange entre Blanche-Neige et le Guerrier. Pendant ce temps, Amandine fait la préparation des shooters. Une fois l'alcool dans les petits verres, elle place un cartier de citron sur chacun d'entre eux. Ensuite, elle dispose chaque shooter à son propriétaire, donnant un sachet de sel pour compléter. Puis Mel' eut peur que PA la prenne pour une alcoolo. Celui-ci sourit la Brunette. 

PA:"Ne t'inquiète pas..."

Et Anthony suivit avec l'histoire qu'elle se mit à pleurer, ou à rire ou à faire les deux à la fois. PA n'en pouvait plus, il se mit à ricaner. Pas méchamment, il trouvait cela adorable. Il la trouvait parfaitement adorable. Tristan, qui continuant de regarder l'échange entre les deux professeurs, avait un sourire en coin. Il secoua la tête de haut en bas, à l'intention d'Anthony, comme pour appuyer ses dires. Le professeur de balais envoya un clin d'oeil au grand Brun, comme pour lui dire:"Inquiète-toi pas, je vais venir te voir pour toutes les histoires croustillantes..." Puis, Amandine vint se planter devant Mélina, elle lui prit sa main, comme pour la soutenir là-dedans, avec une petite moue peinée.

Amandine:" Ça ne battra jamais la fois où tu t'es pendu au cou de Félix en pleurant et en criant à tue-tête: POURQUOI TU ES GAI, ÉPOUSE-MOIIIII..."

Là, PA ne peut pas s'empêcher d'éclater de rire. Oui, c'était un magnifique groupe. Amandine avait dit son nom. Le mot" Félix"... Pas pour avoir de la peine. C'était de circonstance, un souvenir. Un bon souvenir et c'était sorti comme cela, sans plus. Puis après qu'elle eut dit sa phrase, sa bouille lança un regard glacial à Tristan, du genre:"Tu vois, tu n'as pas été le seul, take a life." Puis elle revint vers Mélina, pour lui tapoter sa main, en faisant des "Chuuuuut" avec sa bouche. Tristan secoua la tête, toujours avec son éternel sourire amusé. Soupirant légèrement. Cette guerre ne finira jamais entre ses deux personnes. Puis il enchaîna...

Tristan: Je crois qu'on pourrait faire un toast à cette succulente histoire...

Tristan, Amandine et Peter prépara le sel, s'armèrent de leur citron d'une main et de leur shooter de l'autre, prêt à trinquer.

Marie_Eve_1989

Messages : 304
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: _Pré-au-Lard_

Message par Vanoute le Mar 12 Jan - 17:23

Au moins ça allait ouvrir la possibilité à d’autres conversations! Parler librairie, ça n’ennuyait jamais Melina! Elle pourrait facilement en parler pendant des heures. Parce que l’établissement était bien clair et précis dans sa tête! Alors même si Tristan vient un peu de changer l’ambiance, le sujet existait toujours, soyons positifs. Oh PA…attend que tu connaisses les racines et les recoins sombres de ce groupe, tu vas voir, c’est un vrai Labyrinthe.

Un premier toast. Un joyeux toast même! Antho’ eut un grand sourire aux paroles de Tristan et il balaya l’air de sa main comme pour dire ‘’pff’’.

Anthony : ‘’À quoi ça sert un stagiaire sauf faire tout le boulot?’’

Dit-il tout sourire et surtout pas très sérieux quand même. Il était un jeune enseignant également, au final, ils apprenaient simplement ensemble. C’est-y pas mignon hein? Puis le mot shooter fit redresser le regard d’Antho’. Déjà? La soirée est si jeune Mel’! Ne tombe pas dans les méandres de la téquila et de la vodka tout de suite! Puis la réaction d’Amandine le fit rire. Bon sang, ils étaient pas sortis de cette taverne! Quoi?! Toi aussi PA? …ET Tristan! Non mais vraiment! Antho allait être OBLIGÉ d’en boire, question de ne pas être le mouton noir quand même. Antho’ s’appuya sur le bar en regard tout le monde. Melina acquiesça d’un bon mouvement de la tête.

Melina : ‘’JE DIS OUI AUSSI.’’

On se demande pas comment elles sont amies celles-là. Antho n’avait rien dit qu’on lui disait qu’il devait prendre un shooter. Il sourit avant de répondre.

Anthony : ‘’Puisqu’il le faut! Mais pas de sel et surtout pas de citron!’’

Cul-sec? Bah oui, Antho était comme ça. Le citron ça le faisait grimacer, il n’avait pas besoin de ça pour aimer la téquila!

Melina tourna un regard vers Tristan. Petit, vraiment? Non, mais tu te prends pas pour rien Tristan! Elle eut un bref sourire en secouant la tête avant de se tourner vers Amandine, attendant sa téquila avec son citron et son sel. Contrairement à Antho’ mordre dans un citron ne la dérangeait pas, elle adorait même! De toute façon, en parlant de celui-là, il se gênait pas pour la taquiner hein! Elle répondait avec mordant…ou pas du tout! Antho’ avait de bons arguments! Heureusement, PA était gentil et ne croyait pas les –vraies- paroles du Guerrier. Elle voulut le remercier, mais Antho’ poursuivit avec enthousiasme. Mais on ne s’inquiète pas, Mel’ ne le prend pas mal, elle a même un sourire en levant les yeux au ciel et prend son shooter entre ses doigts. Puis elle voulut –ENCORE- se défendre, mais sa meilleure amie internet en tapotant sa main. Là, elle prit un air faussement piteux puis quand elle évoqua se souvenir, elle éclata de rire, en même temps qu’Antho qui leva son index comme pour dire ‘’Oh cette histoire!’’. Puis après un bon éclat de rire, Mel lança.

Melina : ‘’Tu es sensée me soutenir, pas en beurrer encore plus épais!’’

Mais pourtant, c’était dit avec un rayonnant sourire et les yeux rieurs. Elle était contente d’être là, vraiment beaucoup. En plus on pouvait parler tranquille de bons souvenirs sans tomber dans la mélancolie. Non, on parlait souvenir et c’était agréable, tout simplement. Son minois se tourna vers Tristan quand il proposa le prochain toast, son sourire restant sur ses lèvres tandis qu’Antho poursuivit en levant son verre.

Anthony : ‘’Et pour toutes celles qui en sont pas arrivées encore.’’

Oh oui, un peu d’espoir, un peu de sentimentalité. Oui, ils allaient vivre d’autres bons moments et c’était important de le dire. Antho’ avec son verre tandis que Mel’ suivit les trois autres en préparant sel et citron. Elle leva ensuite son verre pour trinquer.

Vanoute
Admin

Messages : 289
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://meleedeschemins.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: _Pré-au-Lard_

Message par Marie_Eve_1989 le Lun 25 Jan - 18:11

Pauvre Mélina! Le groupe était sur son cas aujourd'hui. Certes, ce n'était pas fait de façon méchante, mais plutôt de façon humoristique et Mélina ne se fâchait pas, donc 'était le meilleur mélange. Puis, Peter découvrira de plus en plus le Professeur de potions au fil des histoires racontées et cela lui plaisait. Non, à vrai dire il se sentait à sa place, d'une certaine façon. Pauvre PA, il ignorait tout des plans machiavéliques de la Blondinet, mais bon, ça c'est une autre histoire. Donc, le groupe trinqua. Amandine eut une légère grimace après qu'elle ait pris l'alcool. Tristan, le visage toujours droit, pas une once de moue. Pour PA, un léger sourire vint à ses lèvres, comme pour dire: "Ouf, j'essaie de ne pas faire de grimaces, mon Dieu". 

Tristan finit son verre. Il porta une serviette en papier à ses lèvres, comme pour les essuyer. Une main ira à l'une de ses poches. Il en sortit encore de la monnaie, qu'il déposa sur le comptoir. Comme pour payer le shooter qu'il venait de prendre. Puis, il se retourna vers les trois professeurs au bar. 

Tristan:"Ce n'est pas que je m'ennuie, au contraire, mais j'ai d'autres obligations ailleurs. Je vous souhaite une magnifique soirée...."

Il regarda Mélina à la fin de sa phrase. Comme pour soutenir ses paroles, comme pour lui signifier quelles étaient adressées à elle, plus qu'aux deux autres. PA envoya un signe de main, agrémenté d'un sourire à l'intention du Stagiaire. Oui, Tristan partit tôt, mais il était venu prendre un verre, il a prit un shooter. Tu vois, Anthony, il n'a pas trahi la promesse, il a prit beaucoup plus qu'un verre. Certes, c'est joué avec les mots, mais c'est du Tristan tout caché. Il fit un signe de tête avec sourire pour Anthony et un signe de tête sans sourire pour PA. Au moins, il fit un signe de tête. Lorsqu'il franchit la porte, Amandine se tourna vers les trois professeurs, un énorme sourire au visage. Le sourire voulant dire:"Bon débarras." C'est qu'elle l'aimait tellement, le beau Tristan!

Puis la soirée avança, les tournées de shooters se faisant de plus en plus présentes. Les rires Également. Amandine ne participa pas à toutes les tournées, car elle voulait pouvoir compter sa caisse à la fin de la soirée, mais l'alcool avait rendu ses joues un peu rosées. Elle était bien. Quand au Professeur de balais, il avait participé à toutes les tournées. Il était un peu réchaud, mais cela ne paraissait pas tant que ça. Malgré sa taille moyenne, il supportait bien l'alcool.

PA:" Mélina, parle nous donc, comment tu voyais ta libraire... Je reviens sur le sujet, mais... Ça m'intéresse vraiment."

Cet homme est beaucoup trop gentil. Il était souriant et prit un gorgée de son verre. Du whisky, il avait suivi Anthony dans son alcool fort. Amandine commençait a retourné les chaises dans le local. Elle portait une attention au reste du groupe, léger sourire aux lèvres. Elle avait un "feeling" étranger rapport au jeune garçon nouveau dans ce groupe. Un "feeling" positif, du genre qu'il n'était pas sur leur route pour rien. Il détendait l'atmosphère. Et Pa se sentait réellement bien dans ce groupe. Mais comment pouvait-on ne pas les aimer?

Amandine:" Oui! Aller, racontes-nous, même si Anthony et moi savons du bout des doigts ce projet, ça fait du bien de voir que la vie n'a pas tellement changé..."

Elle dit cela tout en continuant de monter les chaises sur les tables. Elle avait un sourire nostalgique sur les lèvres. PA, lui garda ses perles brunes sur Blanche-Neige, prêt à recevoir sa réponse.

Marie_Eve_1989

Messages : 304
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: _Pré-au-Lard_

Message par Vanoute le Lun 25 Jan - 21:00

Oui, c’était bien ça l’important, elle se faisait taquiner, mais c’était sans méchanceté alors aussi bien en rire! Et c’est ce qu’elle faisait, elle en riait gentiment. Quelque part c’était très réconfortant de se retrouver assis tranquille entre amis à rire sur des souvenirs du passé. C’était réconfortant et plein d’espoir pour le futur. Après son shooter, Mélina pencha un peu la tête, ses cheveux camouflant brièvement sa grimace à cause de l’alcool puis un sourire s’accrocha sur ses lèvres alors qu’elle déposait le verre sur le comptoir, satisfaite. La sensation de brûlure dans la gorge était agréable après tout. Hm, Antho? Un léger plissement des joues et voilà. Disons que la téquila n’était pas son alcool préféré!

Leur attention respective se tourna vers le Stagiaire quand il se mit à parler. Antho’ ne sembla pas surpris du tout et Mel non plus au final. Elle soutint tout de même son regard, un sourire venant en prémices à ses paroles.

Mélina : ‘’Bonne soirée à toi aussi Tristan.’’

Parce que Mel’ était gentille hein. Ne la frappe pas Amandine! Et tu vas être contente d’apprendre qu’elle ne pense pas du tout à ses autres obligations qui l’attendaient parce qu’elle était bien en ce moment, elle s’amusait même beaucoup, déçue qu’il parte aussi rapidement c’est clair, mais ça allait passer.

Antho lui envoya un signe de la main accompagnée d’un sourire aussi. Vraiment deux hommes aussi différents qui s’entendent aussi bien. En fait, ils avaient peut-être plusieurs ressemblances, plus qu’on ne le voit au premier abord en tout cas. Bref, revenons à ses réjouissances. Antho savait que la jolie blonde était contente du départ de Tristan et ça le faisait un peu rire cette gueguerre entre les deux! Mel’ n’avait pas regardé Amandine…parce qu’elle savait qu’elle y verrait le bonheur de son départ.

Bref la soirée continua avec des rires, des anecdotes et des discussions agréables, comme ce à quoi on pouvait s’attendre. Mel’ avait participé à toutes les tournées…surtout qu’elle avait sûrement dit plus d’une fois ‘’Oh, on est dû pour un autre shooter là, non?’’ Oui oui! Entre quelques drinks bien sûr. Attend de te lever Blanche-Neige, va falloir qu’on te supporte parce que sinon tu allais embrasser le plancher, c’est clair. Alors oui, elle avait les joues rosées, le rire très facile et le regard brillant, mais elle était drôle à voir.

Antho’ n’avait pas participé à toute, mais même encore là, il semblait être sobre! Il trichait rien de son physique ne montrait qu’il était saoul. Peut-être un peu quand il parlait et quand il riait, mais ça allait plutôt bien. Même qu’il se leva pour aider Amandine avec les chaises. Nah, mais ses muscles étaient à son service si elle en avait besoin quand même!
Dieu qu’il en avait eu besoin de cette soirée tous les quatre. Aux paroles de PA, Mel’ eut un sourire tendre, elle aimait en parler et voir quelqu’un qui s’y intéresse, c’est plaisant. Pas qu’Antho et Amandine n’aimaient pas en entendre parler! Mais disons qu’ils ont eu leur quota hein! C’est sans doute pour ça qu’Antho se leva dans l’intention d’aider la barmaid. Et puis bouger un brin parce que sinon l’alcool allait faire son bonhomme de chemin.

Anthony : ‘’Elle décrit si bien ce qu’elle veut qu’on a presque l’impression d’y être quand elle en parle.’’

Il sourit en regardant Amandine, c’était si vrai ce qu’elle disait. Il la regarda un peu plus longtemps, la vie n’a pas tellement changée…non, certaines choses ne changeront jamais.

Mel’ regarda ses deux amis, souriante, attendrie puis son regard se tourna pour croiser celui de PA.

Melina : ‘’Je l’imaginais de A à Z…de l’extérieur jusqu’au moindre détail à l’intérieur. Commença-t-elle doucement. Je voulais un établissement de deux étages avec un style vieillot, anglais classique…avec une grande vitrine ou se trouverait les nouveautés. Une belle façade, une clochette à l’entrée. Le premier étage pour les romans en confondant les littératures moldue et sorcière, parce qu’elles ne doivent pas être séparées. Je veux que les deux univers se côtoient comme ils doivent l'être. Elle glissait ses doigts sur le comptoir, comme dessinant les contours de son endroit fictif. Un endroit chaleureux avec des lumières claires et douces qui flottent dans les airs, un peu comme de vieilles lanternes. Je voulais un escalier de bois en colimaçon pour aller au deuxième qui serait plus spacieux, moins rempli qu’au premier avec une section pour les livres d’enfants et les romans fantastiques. Et même si c’est contre une politique de librairie, de grands fauteuils pour pouvoir regarder un brin ce qu’on veut acheter. Elle eut un petit rire gênée en replaçant une de ses mèches de cheveux et elle continua. Des lumières de chandelles pour cet étage-là, comme à Poudlard… Oh et près de la caisse, au premier, des livres enveloppées de papier brun qu’on ne pourrait pas voir le titre avec comme inscription ‘’blind date’’ pour ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent lire…Elle se stoppa de nouveau et reprit en levant un peu les yeux au ciel. J’avoue, j’ai vu cette idée quelque part, elle ne vient pas de moi, mais je trouve ça super original…’’

Elle avait beaucoup parlé, son regard était devenu plein d’étoiles, le regard d’une rêveuse, c’était encore plus intense étant donné qu’elle était légèrement ivre, mais ça ne rendait que sa description plus émotive, plus sincère. Elle retourna ses iris dans ceux de PA, un nouveau rire gênée.

Melina : ‘’Et un bureau en pagaille.’’

Antho’ les avait regardé durant qu’elle parlait, vu le regard de PA, un sourire venant délicatement sur ses lèvres alors qu’il tournait son regard vers Amandine, comme posant une question silencieuse…ce garçon allait apporter beaucoup au groupe, il le sentait aussi. Mel’ reprit ensuite rapidement la parole.

Melina : ‘’Je m’excuse, je me suis emportée…’’

Parce qu’elle devait toujours s’excuser celle-là! Antho, leva les yeux au ciel, mais ne dit rien…parce que PA allait sûrement avoir quelque chose de bien à dire, il n’en doutait pas.

Vanoute
Admin

Messages : 289
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://meleedeschemins.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: _Pré-au-Lard_

Message par Marie_Eve_1989 le Mar 26 Jan - 17:41

Ce n'est pas qu'Amandine n'aimait pas Tristan... En fait, oui, c'était cela, elle n'aimait pas Tristan, il torturait le coeur de sa meilleure amie, on ne savait jamais ce qu'il faisait, où il allait, qui était son cercle d'amis, ce qu'il pensait. Comble du bonheur, Anthony s'était lié d'amitié avec lui. C'était un 2 contre un, pour l'amour envers Tristan et cela n'aidait pas à enlever la haine qu'Amandine avait envers lui. Elle ne comprenait pas ce qu'ils lui trouvaient, Mélina et Anthony. Certes, il était un des plus garçon qu'elle avait croisé dans sa jeune existence. Certes, il avait du charisme, mais Amandine était comme cela, les gars trop beau et trop intouchable, que toutes les filles rêverait d'avoir, Amandine les déteste. Pauvre Mélina, elle est prise avec cette guerre entre les deux blonds. 

Mais bon, il était parti, la soirée allait bon train, l'alcool coulait à flot ainsi que les sujets. Tout allait pour le mieux. Pour eux et pour son plan machiavélique. Celui-ci consistait à rapprocher le professeur de potions au professeur de balais. Et pour l'instant, il n'avait pas d'accrochages. Puis Peter évoqua le sujet de la librairie. Il voulait en apprendre d'avantage sur ce groupe et surtout sur Blanche-Neige. L'alcool a ce don, de faire enlever un peu de gêne et d'exposer les questions qui trottent en tête. 

Au même moment, Amandine s'était enlevée de derrière son bar pour renverser les chaises sur leur table respective. Anthony vint l'aider. Étrange, elle se douta qu'il viendrait l'aider. Pas qu'elle le prenne en esclave, non, c'était un pressentiment et elle l'en aimait encore plus. Même s'il n'avait aucune idée derrière la tête, même s'il faisait cela pour se dégourdir, elle l'en remercia secrètement, d'être aussi attentionné envers elle. Puis, il la regarda, un peu plus longtemps. Elle était en train de retourner une chaise pendant ce temps. Elle sentit son regard sur elle. Elle lui lança un coup d'oeil avec un léger sourire. Tout d'un coup gênée par ce regard. Pas qu'Anthony semblait être un obsédé qui l'observait avec de l'écume à la bouche. Non, elle ressentait de la gêne. De son regard. Bref, l'Aide-Infirmière détourna la tête rapidement, continuant ses tâches. 

Puis Melina commençait à parler de sa librairie de rêve. Le Professeur de balais appuya un coude sur le comptoir, portant une main à ses cheveux bruns. C'est qu'il l'écoutait attentivement. Il ne voulait pas manquer une phrase. Il avait un sourire attendri. C'est que PA était le genre d'être humain à trouver la race humaine tellement belle et il admirait les rêves des gens, cela le faisait vivre une grande joie par procuration. Non, il ne l'interrompt pas une seule fois. C'était le genre de personne qui écoutait et ensuite parlait. Il laissait la place aux autres et après il s'imposait, à sa façon. Le Professeur de balais attrapa son regard et le soutenu. Amandine avait arrêté ce qu'elle faisait, ses deux minimes tenant un barreau de chaise retournée sur une table. Elle cligna des yeux une fois, puis deux. C'est qu'on dirait qu'ils n'existaient plus, Anthony et elle. 

PUIS, MÉLINA S'EXCUSA. Amandine fit semblant de frapper sa tête sur le barreau, comme pour vouloir dire; "Mais qu'est-ce que tu fais, il s'en fout de tes excuses, TU NE VOIS PAS???" Elle regarda alors Anthony, une main se retirant du barreau pour faire le geste "bla bla bla". Genre: "Elle dit n'importe quoi!" Non, elle n'est pas découragée de son amie, mais elle trouve cela triste qu'elle doive toujours s'excuser. Il n'est pas Tristan Mélina, il a posé la question, c'est qu'il veut la réponse, peu importe la longueur. 

Mais Pa vint au secours du grand Bruns et de Boucle d'OR. Il lui répondit... 

PA:" Tu n'as pas à t'excuser... Je trouve ton idée vraiment interessante. Le mélange de littératures moldus et de littérature magique est un excellent point. On trouve de grands écrivains, de chaque côté. Comme j'ai dit tantôt, si cette idée te revient, je suis partant. Elle semble assez solide pour être réelle. Tu sais, tu ne devrais pas t'empêcher de t'emporter, c'est très beau à voir, quelqu'un avec autant d'ambition."

BRAVO! Amandine leva les yeux au ciel, pour dire: Merci, enfin quelqu'un d'intelligent. Sorry Tristan! Mais, Peter était sincère, il ne la draguait pas, il disait ce qu'il pensait. Il était comme cela. Même si des fois cela le mettait dans l'embarras, il ne pouvait pas s'empêcher de dire ce qu'il pense. Et l'alcool aidait encore plus à cette qualité/défaut. Le Sincère se redressa. Il lança un regard aux deux autres. Amandine se dépêcha de reprendre ses tâches comme si rien n'était. Il eut un sourire à ses lèvres. Ce n'était pas subtile, comme Amandine peut l'être. 

PA:"Avez-vous besoin d'aide?"


Amandine:" Non, non, on a finit, hein Antho'? D'ailleurs, avant que l'on ne ferme, une dernière tournée de shooters??"


PA:"Oui, pourquoi pas, c'est moi qui paye!!!"


PA sortit de l'argent de sa poche, lassant un autre regard à Blanche-Neige, il lui fit un sourire. Tandis que Amandine prépare 4 shooters d'amaretto sour. Un shooter sucré/surette. Elle aussi était souriante. Elle distribua des shooters au bar, se saisissant du sien. 

Marie_Eve_1989

Messages : 304
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: _Pré-au-Lard_

Message par Vanoute le Mar 26 Jan - 19:50

Elle avait pleinement le droit de le détester! Au moins il n’avait pas Antho’ qui tentait de défendre Tristan et Mel…en fait, Mel tentait juste d’éviter le sujet avec Amandine parfois. Pas pour ne pas entendre les commentaires de sa meilleure amie, mais peut-être pour tenter de combattre ses propres démons seule…même si ce n’était pas très saint. Au final, peut-être savait-elle aussi qu’Amandine n’avait pas totalement tord…allez savoir!

Bref, l’alcool et ses avantages! Et c’est vrai qu’il n’avait aucun accrochage entre Mel et PA. En fait, à bien regarder, ils étaient même totalement compatibles, non? Enfin, ça c’était ce qu’Antho se disait en les regardant un moment. D’ailleurs, remarquait-il comment Boucle d’Or évitait de le regarder ou simplement de soutenir son regard? Peut-être, mais une chose était sûre, il n’était pas insistant, on ne pouvait pas lui en vouloir d’aimer la regarder non plus et heureusement qu’il n’avait pas d’écume ou encore une respiration bruyante! Ça serait bien le comble hein! Il eut un sourire en la voyant détourner les yeux et il continua de retourner les chaises gentiment.

Si Mel’ n’avait pas été ivre, probablement qu’elle aurait eu du mal à soutenir le regard du jeune homme. Cette façon d’écouter était parfaite, il était attentif et ne regardait qu’elle. C’était adorable. C’était…différent. Et c’est peut-être à cause de ça qu’elle s’était emportée rapidement…oui, PA la mettait à l’aise, tout simplement. Puis elle s’excusa, parce qu’il n’avait pas assez d’alcool pour qu’elle ne soit pas comme ça.

D’ailleurs, Antho aussi leva les yeux au ciel et se retint de rire en voyant la réaction d’Amandine. Il regardait également le duo du coin de l’œil, un sourire en coin, attendri en voyant comment PA répondit au ‘’problème’’. Son sourire s’agrandit, non mais c’était si bien que quelqu’un lui dise enfin ça! En dehors d’eux, bien sûr. Ils se connaissaient à peine tous les deux, ce qui rendaient les paroles de PA encore plus appropriées pour que Mel comprenne que s’excuser, c’est inutile!

Là, la jeune enseignante rougit. Nah, mais vraiment, c’était si gentil de sa part. Et si sincère! Elle replaça encore une de ses mèches de cheveux, c’était son tic de nervosité et de gêne quoi. Elle lui sourit ensuite, reconnaissante et tout simplement heureuse d’entendre ça.

Melina : ‘’C’est vraiment gentil PA…Je…je vais attendre de laisser un peu passer l’année scolaire. L’idée s’impose tranquillement dans ma tête aussi.’’

Mel’ le suivit des yeux quand il se redressa et suivit ensuite son regard vers les deux autres dans la salle. Antho’ fut tellement surpris qu’il manqua de faire tomber une chaise, lui aussi les observait après tout alors il lança à la blague.

Anthony : ‘’DU CALME CHAISE! Tu ne gagneras pas! Si tu continues, PA va te foutre une raclée!’’

Heu, mieux vaut arrêter le whisky Antho. Oui, c’est une bonne idée. Puis il tourna son regard vers Amandine.

Anthony : ‘’Hein? Hey ouais! Shooters!’’

Puis il leva la main en indiquant le comptoir pour retourner s’y asseoir. Mel’ avait ri en voyant Antho’ faire ses bêtises, ne réalisant pas que lui et sa meilleure amie les avait observé. Mel’ attrapa son shooter une fois qu’il fut servi, Antho’ faisant pareil. Puis ce fut Mel’ qui leva son verre de suite en disant d’une voix calme, mais heureuse.

Melina : ‘’À cette soirée. À cette soirée qui est la première d’une longue série je l’espère.’’

Oui, c’était mignon hein? Elle avait adoré sa soirée, tout simplement. Elle regarda ensuite chacun de ses amis, oui PA également en plein dans les yeux. Bon sang que ça lui avait manqué.

Vanoute
Admin

Messages : 289
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://meleedeschemins.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: _Pré-au-Lard_

Message par Marie_Eve_1989 le Mar 26 Jan - 20:40

Des fois, c'est à se demander si Amandine et Anthony ne sont pas l'équivalent masculin et féminin de l'autre, car des fois, en tout point, ils se ressemblent. Dans leur réaction et dans leur genre d'humour. C'est peut-être pour cela qu'ils s'entendent si bien sans toutefois dépassée une ligne qui évitent de dépasser. Bref, tout ça pour dire que c'est complètement compliqué leur histoire. Et qui était aussi compatible que les deux Subtiles? Et oui, Mélina Johnson et Peter Adams Morisson. En fait, pour l'instant. C'est sûr que l'alcool aide un brin, mais quand même, n'importe qui verrait des atomes crochus entre les deux professeurs, même un aveugle, sourd et muet, oui, oui, je vous le dis. 

Et en plus, merci ivresse, elle soutenait son regard, rougissait. Tout allait pour le mieux. Sauf, qu'Anthony les a presque fait démasquer. Oui, presque, il fonça dans une chaise et failli la faire tomber. Il sortit une petite blague, qui impliqua PA. Celui-ci sourit, car il avait bien vu la scène. Mais, il n'en fit pas part au duo, ni à Mélina, de peur de la rendre mal à l'aise ou de créer un malaise général. C'est qu'il ne connaissait pas encore parfaitement ces gens et de plus, il n'avait pas si bu, pour être ne plus avoir aucun filtre. Il fit simplement un geste silencieux, pour soutenir les paroles du Guerrier. Il mit deux doigt devant ses yeux, puis vers la chaise, puis vers ses yeux, du genre pour dire:"Je t'ai à l'oeil, sale chaise. Puis Amandine revint au bar, pour préparer les shoot. Il se retourna et se saisit du sien.  Molina fit une belle éloge à la soirée et aux nouvelles rencontres. Amandine eut un sourire attendri, presque ému, l'alcool n'aidant pas dans cette situation.

Amandine:" Ho, oui! Je l'espère, après tout, je close à tous les samedis soirs, donc, par amitié, vous n'avez pas le choix..."

PA:" Je l'espère..."

Il avait murmuré cela, pour lui-même, pour Mélina, pour tout le monde. Aller savoir, mais un penchant vers Blanche-Neige est fort probable. Il avait regardé Amandine et Antho dans les yeux, après le toast. Il finit par la Belle. Un sourire,e il soutient un peu plus longtemps son regard que les deux autres et il calla son verre. Amandine avait fait de même, mais termina elle, par Anthony. Elle lui fit un sourire et une petite moue du genre:"Qu'est-ce qui se passe là?" Bien sûr l'alcool devait aider et qu'ils sont de jeunes adultes, sans doute avide de sensations et de peau et que l'alcool aidait dans ces matières. Mais elle ne rêvait pas, il se passait quelque chose. Bon! Elle prit les verres de chacun, les mit dans un bac. L'aide-Infirmière prit l'argent au bar. 

Amandine:"Je reviens, je m'en vais juste conté ma caisse, ferme le coffre et puis voilà..."

Au même moment, un homme entra de l'arrière boutique, comme s'il avait passé par en arrière de la chaumière. Grand, élégant, les cheveux auburns, les yeux d'un mélange océanique, entre le bleu, le gris et le vert. Il était vêtu d'un style particulier, comme s'il arrivait de les années 20. Il sourit au trois professeurs au bar. Un sourit véridique, franc. Puis, il se dirigea vers la Blondinet qui comptait sa caisse. 

James:" Bonsoir Amandine, comment a été ta soirée."

Amandine:" Ho, bonsoir Monsieur Taylor, ça c'est bien passé... Pas beaucoup de clients mais de très belles ventes... Je crois que vous avez trouvé de nouveaux bons clients..."

James:" Je t'ai déjà dit de m'appeler James... Tant mieux, avec les temps qui courent, rien ne vaut mieux que des bons clients... Je voulais savoir, je passais dans le coin et je me rendais si tu avais besoin que je te ramène au chateau ce soir...?"

À n'en déduire par leur conversation, c'était un des trois propriétaires. Il parlait dans un anglais britannique, avec le plus beau accent sur cette terre. Il avait une voix rauque et un sourire charmant, avec de belles dents blanches. Oui, ce n'était pas le plus beau, mais cet homme dégageait. Amandine lui répondit en anglais, après toutes ses années, à côtoyer le monde anglais, elle était parfaitement bilingue. Juste un léger accent québécois. Mais elle ne répondit pas à sa dernière question. Quelque chose la gênait. Le fait que ses amis étaient là, ou bien le fait qu'Anthony était là. Elle se sentait mal à l'aise, aller savoir pourquoi, elle ne lui devait rien, mais elle lui devait un minimum, même si leur relation comportait beaucoup de non-dits. Elle sourit à son propriétaire, gentiment, lançant un regard de biais à Anthony. PA pendant ce temps se retourna vers Mélina, encore une fois tout souriant. 

PA:" Veux-tu que je te raccompagne? Ça me ferait un plaisir..."

Étrangement, il ne metait pas Anthony dans sa phrase, car peut-être que son instinct développé lui disait que le Grand brun allait se proposer pour la Belle blonde, aller savoir...

Marie_Eve_1989

Messages : 304
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: _Pré-au-Lard_

Message par Vanoute le Mar 26 Jan - 23:11

C’était une pensée qui avait souvent frôlé Mel’, Antho’ et Amandine se ressemblaient beaucoup tout en ayant assez de différences pour que ça ne fasse pas trop peur. Dans la tête de Mélina, ils étaient fait l’un pour l’autre, clair comme du crystal. Cependant, elle ne faisait pas son impatiente, au contraire, elle suivait de son côté leur histoire avec un attendrissement qu’elle avait du mal parfois à dissimuler. Tout était simple en étant compliqué dans leur cas.

En fait, Antho’ aurait presque –presque hein- être à deux pouces d’eux à les fixer que Mélina n’aurait peut-être même pas compris. Surtout ivre quoi! Enfin bref, PA suivit la blague de Antho’ qui ne trouva ça que plus risible. Mouais, subtile beau brun! Bref, un shooter question de passer à autre chose hein! Melina fut émue de voir Amandine émue…heu oui oui, attention, elle n’avait pas pleuré encore! Même de joie, ça lui arrivait hein. Elle ricana aux paroles de sa meilleure amie.

Melina : ‘’Écoute, je vais délaisser mes corrections pour toi, n’importe quand Amandine!’’

Dit-elle avec humour avant de prendre le shooter, son regard s’encrant un moment dans celui de PA. Il dégageait beaucoup le jeune homme, de la bonté, de la sincérité…de la bienveillance pure. Il était un vent de fraicheur à lui seul. Antho’ soutint facilement également le regarde de Boucle d’Or, parce que c’était rare qu’elle soutienne son regard aussi longtemps et parce qu’il ne se laissait pas de ses prunelles d’automne. Ah l’alcool…c’est vrai que ça éveillait les sens après tout, ça réveillait les désirs, mais ne pensez pas comme des obsédés hein! Un câlin, un baiser sur la joue, c’était un désir simple, non?...hm-hm bref. Continuons. Antho’ acquiesça d’un mouvement de la tête en allant pour dire quelque chose puis un homme apparu. Rapidement, on comprit que c’était un employé ou bien un propriétaire parce qu’il arrivait de l’arrière-boutique. Il lui retourna brièvement son sourire en observant un peu le personnage. C’était un original, mais pas de la façon négative… Mel aussi lui avait retourné un sourire naturellement, trouvant son style particulièrement charmant.

Bref, l’attention était, involontairement sur le nouvel arrivant et son échange. Mel, parce qu’elle mettait enfin un visage sur le nom et Antho’…parce qu’il observait voilà tout quoi…Il remua un peu sur son banc quand l’homme propose à Amandine de l’accompagner. Allons, du calme le Guerrier, il était sûrement simplement gentil et après tout, il faisait terriblement noir sur le chemin du retour, tu le savais. Mel’ t’avait attendue parce qu’elle avait peur du noir, c’était naturel…Mais ça chatouillait un peu son cœur…surtout sa tête en fait. La jalousie c’est ou exactement dans le corps? Bref, il n’eut besoin que du petit coup d’œil pour qu’il se lance. La jalousie ne se devinait aucunement, Antho’ aussi savait être un bon acteur, il avait porter un masque.

Anthony : ‘’Je vais te raccompagner, je rentre au château aussi, ça va me faire plaisir.’’

Et il sourit au propriétaire, un sourire du genre ‘’mais c’est gentil quand même.’’ Ce n’était pas arrogant du tout hein! Mais…comment dire, il voulait simplement s’imposer gentiment.

Mel’ avait regardé soigneusement ce qui venait de se passer, elle camoufla mal son sourire aux paroles et à l’agissement d’Antho, elle préféra se tourner vers PA, qui faisait pareil en lui proposant d’ailleurs de la raccompagner. Elle lui sourit gentiment, elle avait peut-être vraiment besoin de cette gentillesse en ce moment, peut-être parce qu’avec l’alcool, elle avait conscience qu’elle en avait besoin de gentillesse, de quelque chose de simple. C’est donc naturellement et avec un délicat sourire qu’elle acquiesça d’un mouvement de la tête.

Melina : ‘’Oui, d’accord…je suis une vraie peureuse la nuit, j’imagine tout et n’importe quoi! Malgré qu’avec les verres que j’ai pris, je risque plus de te casser les oreilles en chantant en chemin. C’est un ami d’Amandine qui m’a appris ce truc quand on était petite et…’’

Elle se stoppa d’un coup, elle avait parlé très vite, sans respirer puis elle sourit, pinça les lèvres et reprit plus tranquillement. Nerveuse?

Melina : ‘’Je parle beaucoup, je me calme.’’

Et si on revenait à nos deux autres tourtereaux et au propriétaire hein?

Vanoute
Admin

Messages : 289
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://meleedeschemins.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: _Pré-au-Lard_

Message par Marie_Eve_1989 le Lun 1 Fév - 15:09

Encore, uns fois, la soirée avait changé de cap à l'arrivée d'un nouveau personnage. Celui-ci était le propriétaire des lieux. Il s'était arrêté à la chaumière pour voir si tout était correct, comment avait été les ventes de la soirée et la clientèle. Il avait proposé aussi la la Blondinette si elle voulait qu'il la raccompagne. Une fois, il l'avait fait, car Amandine prétextait qu'elle avait une rare maladie qu'il faisait en sorte que passé 20h30, elle ne pouvait plus être seule pour rentrée. James avait ri, gentiment et il l'avait raccompagné. Sans toutefois avoir nécessairement d'arrières pensées. Il avait compris qu'elle avait peur et il comprenait cela, avec les temps durs de la Guerre, n'importe qui aurait peur de marcher de Pré-au-Lard au chateau, seule, durant la nuit. Donc, c'était aussi en partie pour cela, qu'il s'était arrêté à la Taverne, pour savoir si elle avait besoin d'un accompagnateur.Il faisait attention à ses employés. 

Et comme Anthony était là et que James ignorait totalement qui était le Guerrier par rapport à Boucle-d'Or, le Propriétaire sourire à ce dernier, lorsqu'il se proposa de ramener Amandine au Château. Un hochement de tête, pour approuver la requête du Beau Brun. 

James:" Je vous la confie dans ce cas... Faites-lui attention..."
Amandine:"Merci James... On se revoit mardi soir..."
James:" Oui! À mardi, aux plaisirs de vous revoir, tous..."

L'aide-Infirmière sourit au propriétaire, lançant un regard en biais à Anthony. James acquiesça d'un hochement de tête à la Blondinet, gardant son sourire. Il porta une de ses mains sur l'épaule frêle d eta jeune femme, sourit aux trois Professeurs et sortit par où il était entré. Amandine détourna son regard de ses amis, elle ne voulait pas répondre à leurs questionnements par la parole ou par le regard. Elle continua de fermer sa caisse. PA avait suivi la scène en biais. Il ne voulait pas s'imposer, mais il sentit le léger malaise entre la Blondinette et le Professeur des Défenses. Il devait se passer quelque chose entre les deux, il ne savait pas quoi, mais il s'en doutait. Il gardait aussi un oeil sur l'autre Professeur, un sourire amusé aux lèvres. Il lui avait demandé de l'accompagner jusqu'au chateau, elle avait dit oui. Il se leva, mis son blouson de jeans et l'attendit. Une fois la demoiselle debout, il se retourna vers Amandine et Anthony.

PA:"Merci de m'avoir inclut dans votre cercle d'amis, ce fut une très belle soirée. Merci encore. "
Amandine: (Qui retourna sa tête vers eux, le sourire jusqu'aux oreilles.) " Merci encore d'avoir accepté, on se refait cela bientôt. Prends bien soin d'elle..."

Elle eut un léger ricanement et lui fait un clin d'oeil. PA lui retourna son clin d'oeil, fit un geste de la main à son confrère d'enseignement et se saisit de l'avant-bras de Blanche-Neige et l'entraîna vers la porte. 

PA:" J'ai bien hâte de t'entendre chanter Mélina... Tu me raconteras aussi cette histoire d'amis au brillant conseil..."

C'était sa façon de répondre à ses excuses. Pour lui, elle ne parlait pas trop. Au contraire, il aimait cela l'entendre parler. Il garda sa main sur son avant-bras, se doutant qu'elle était un peu affaiblit par l'alcool. Il sortit de la Taverne. Amandine ne quitta pas cette scène des yeux. Elle mettait cela dans les positifs de ce jeune homme. Charmant. Elle continua ses corvées de fermetures, éteignit les chandelles et les lumières, puis ira se diriger vers le Professeur, après avoir enfiler son manteau et pris son sac à main beaucoup trop gros pour elle. Elle se stoppa devant lui, le regardant. Enfin, en partie, car il faisait très noir depuis qu'elle avait tout éteint.Elle chuchota, comme pour ne pas réveiller personne...

Amandine:'Bon, tu viens... Et je t'avertis, même s'il est tard, on va courir demain matin..."

Elle resta en silence un moment, ricana un peu, puis se dirigera vers la sortit, sortant ses clefs pour barrer la porte, suite à leur départ.

Marie_Eve_1989

Messages : 304
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: _Pré-au-Lard_

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum