¤O mille Fées...¤ (James et Joanie)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: ¤O mille Fées...¤ (James et Joanie)

Message par Vanoute le Dim 21 Fév - 18:52

Elle eut un petit rire. Toujours de l'hydromel? C'était clairement une bonne nouvelle! Et elle allait toujours se trouver des dessins à lui montrer si ça pouvait initier une conversation! Elle sentit un peu ses joues rougir un peu. Il avait hâte? Il ne pouvait peut-être pas imaginer comment elle aussi.

''Pour moi aussi...''

Ce n'était pas de la gêne ça! C'était sincère et c'était sorti un peu tout seul. Elle sourit faiblement de nouveau en initiant le mouvement pour partir. Bien sûr, elle devait pouvoir partir pour mieux revenir, non? Bon, c'était un peu exagéré, hein? Elle s'attendait à ce qu'il se lève et qu'il regagne sa table ou qu'il prenne ses papiers de son emplacement, mais non, il se leva également. Elle se perdit de nouveau dans son regard. Oui bien sûr, elle n'arrivait pas à détourner les yeux même si elle était une timide, c'était peut-être les pépites de couleurs dans ses yeux qui la fascinait, oui probablement. En fait, c'est pas qu'elle ne pensait pas à la situation actuelle, oui, c'était orignal comme façon de se connaître, mais elle faisait confiance à son instinct en lui faisant confiance. Oui, c'était peut-être difficile à comprendre puisqu'elle ressentait quelque chose de relativement fort pour lui, elle était capable d'utiliser son cerveau sans cette influence.

Elle avait pris son sac à bandouillère ainsi que son manteau qui était suspendus derrière elle sur le banc pour y mettre ses crayons et son carnet de dessins avant de prendre le chemin de la porte et heureusement accompagnée par le tavernier. C'était délicat de sa part. C'était gentil. Et cela lui fit un peu plaisir, beaucoup plaisir. À une prochaine fois? Sa façon de dire qu'il aimait lui parler, qu'il avait hâte de revoir ses dessins et ...une prochaine fois? Oh oui, on pouvait se dire ça...elle voulut lui répondre, mais elle s'arrêta dans son élan pour parler. Il frôla de nouveau sa joue de ses lèvres, en fait, là, c'était un vrai baiser sur la joue. Bon sang. Elle ne s'attendait tellement pas à ça qu'elle en rougit bien plus qu'il ne l'aurait fallu. Son coeur battait si fort, c'était presque ridicule! Elle trouva quand même le courage, oui, étrangement, instinctivement...

''Je crois que tu vas avoir le droit à une autre question avant que je ne parte...''

Elle avait un petit rire, elle n'était pas nécessairement douée pour utiliser l'humour, mais là, ça sortait vraiemnt tout seul. Elle avait un peu la tête penchée ensuite, timide par son geste et en même temps...peut-être qu'elle aimait faire durer un brin le moment.

Vanoute
Admin

Messages : 289
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://meleedeschemins.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤O mille Fées...¤ (James et Joanie)

Message par Marie_Eve_1989 le Lun 22 Fév - 17:35

Elle voulait avoir une nouvelle question. Suite au baiser sur la joue. Il avait fait cela de façon si impulsive. Ce n'était presque pas contrôlé par son corps. À peine. Et elle rougit, de plus belle. Comme à chaque fois que quelque chose la gênait. Il en eut un sourire. Puis, elle parla. Elle demanda une question, car bon, sa réaction avait tellement peu été subtile à son baiser. Cela valait e soi qu'il lui pose une question ou qu'il lui fasse faire quelque chose. Il eut un petit rire. Un rire amusé. Hm! Impressionnante, la Timide. C'est ce que le Tavernier pensa. Cela venait d'elle. Avant même qu'il ait pu y penser ou bien lui demander. Hm, elle apprenait vite les règles du jeu, la Demoiselle et il trouvait cela adorable et à la fois excitant. Vous savez, lorsqu'un comédien est sur le point d'entrer sur scène, l'adrénaline qu'il ressent. Et bien, c'est ce que l'Excentrique ressentait. Une sorte d'adrénaline, qui le pousse à aller plus loin. À voir un avenir de questions et de gestes pour retirer la timidité de cette jeune fille. Il la regardera, plongeant ses mains dans les poches. 

"Donc, si je comprends bien, ta gêne du moment te vaudrait une question... Hmmm laisse-moi penser..."

Il jouait le monsieur. Quelque chose dans le fond de son regard laissait une pointe de malice. Il prenait plaisir à la faire attendre. Puis, le Copropriétaire fit mine d'attendre. De poireauter. Comme si sa vie en valait. Il voulait observer sa réaction. Puis, de toute façon, il savait déjà ce qu'il voulait lui faire faire, il voulait seulement perdurer le plaisir. Il quittera un moment son regard, faisant une observation circulaire de la place. Comédien. Il faisait tout en son pouvoir pour faire durer le suspens. Puis, il revint à elle, avec son sourire d'Anglais. Vous savez, le sourire qui fait fondre... Puis, il lui murmura...

"Je veux que tu fasses ce que je viens de te faire. Ce qui t'a causé tant de gêne. Embrasse-moi sur la joue..."

Il avait perdu son sourire. Il voulait que sa phrase aille le sens du punch. Il lui avait même murmuré, pour donner de l'importance à ses mots. Excentrique? Un peu. Légèrement. En fait, un peu trop, mais c'est ce qu'il le rendait si beau, si magnifique dans sa façon d'être. Donc, il attendait, plongeant ses perles dans les siennes, prenant une bonne inspiration. La balle était dans son camp. Après tout, elle n'avait pas le choix. La règle était soit une question ou une action. Il avait décidé une action. C'était les règles du jeu. Un jeu chaud... Où l'on pouvait se brûler, mais il n'avait pas peur de se mesurer face à la chaleur...

Marie_Eve_1989

Messages : 304
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤O mille Fées...¤ (James et Joanie)

Message par Vanoute le Lun 22 Fév - 18:08

Étrangement, ce n’était pas sa timidité qui l’empêchait d’être joueuse. En fait, sa timidité l’empêchait seulement de le montrer finalement. Parce qu’elle aussi sentait cette excitation, très subtile, très muette. Elle le trouvait tellement particulier de la bonne façon qu’elle se demandait bien qu’est-ce que son esprit tordu (positivement hein!) allait bien pouvoir trouver. Et elle qui était si timide de parler d’elle, d’agir, si lui, lui pressait un peu la main, la ‘’forçait’’ à parler, se dévoiler, ça ne serait bon que pour elle au final. Oui, c’était peut-être étrange dit comme ça, mais elle n’arrivait pas à combattre sa timidité toute seule alors avec de l’aide, peut-être, qui sait, que ça aiderait à la rendre moins…coincée.

Donc voilà, elle avait dit qu’elle allait devoir subir le jeu, parce que le baiser l’avait gênée. Bon, monté sa pulsion cardiaque, fait augmenter la vitesse de sa respiration, mais ça n’avait absolument pas de lien avec le jeu ça. Juste la gêne. Bref, tout ça pour dire qu’il se mit à y penser. Et y penser. Et y penser encore. Okay, il faisait sûrement exprès et c’était très drôle pour la jeune femme. Elle joignit ses mains, l’observant un moment…puis elle fit comme semblant de regarder sa montrer –qu’elle n’avait pas- pour suivre un peu son manège, oui, elle voulait être drôle, c’est juste qu’elle retombait tout de suite dans sa gêne, gênée de ses propres petites impulsions. Oui, c’était adorable. Et avant qu’il ne parle, elle ne put s’empêcher de dire, avec une voix teintée d’amusement au travers de la timidité.

‘’Tu sais, si tu n’as pas d’idée…c’est pas grave.’’

Mais oui, il avait une idée. Ah oui, c’est clair quoi. Et il avait surtout un trop beau sourire. Elle le contempla longuement, en fait jusqu’à ce qu’il évoque la que…ah non, c’était une action. Un baiser sur la joue? Ah bon sang, si lui la touchait, elle était contente, mais il fallait que ça vienne d’elle, ça c’était un peu plus intense de son côté. Pfiou. Elle rougit de plus belle. Bon, d’accord, sûrement qu’une petite voix au fond d’elle disait ‘’avoue, tu t’y attendais. Et tu l’espérais’’ Elle rougit juste à penser à ça. Et oui, ça punchait pour la jolie Timide. Heureusement qu’elle n’était pas timide à l’idée qu’on les voit. Rectification, elle était trop timide pour voir qu’on pouvait les voir. Ses mains vinrent se rejoindre devant elle. Nerveuse? Allons, les taches de rousseurs, ça ne mord pas. Alors elle s’exécuta, elle s’approcha et du se hisser un peu sur ses pieds pour atteindre la joue du Tavernier. Il s’attendait peut-être à un bisou rapide, à la va vite, mais non. Un beau baiser sur la joue –et pas baveux surtout-. Ouf, son cœur allait exploser, c’était évident. C’était dangereux comme jeu. Extrême. Elle se recula alors, cramoisie et elle dû faire deux bons pas en arrière avant d’oser le regarder. Ses lèvres étirés en un très très petit sourire.

‘’Bon, à bientôt alors…’’

Oui, là, elle devait partir, elle commençait à avoir pas mal chaud dans son manteau, elle allait devoir se plonger dans un bon bain bouillant pour se remettre de ses émotions de la soirée… c’était évident.

Vanoute
Admin

Messages : 289
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://meleedeschemins.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤O mille Fées...¤ (James et Joanie)

Message par Marie_Eve_1989 le Lun 22 Fév - 18:44

Oui. Il avait joué le jeu de la faire patienter. Il aimait trop cela. Puis, cela avait créé un merveilleuse surprise, car elle embarqua dans son jeu. Non, il ne s'attendait pas à cela. Mais il avait été agréablement surpris de sa réaction. Oui, cette jeune fille pouvait vraiment l'impressionner, le Tavernier en était conscient. Mais non, erreur, Joanie, James avait une idée derrière la tête et il lui demanda. Ce qui devait être une question, fut une action. Il remarqua ses joues rouges, suite à la nouvelle. Il prit une inspiration de satisfaction. Il était heureux de sa réaction, de ce qu'elle ressentait fasse à sa demande. Certes, si elle, elle était trop timide pour penser au fait qu'on pouvait les voir, lui, il y pensa. Et cela ne le dérangeait pas du tout. James était comme cela. Pas qu'il avait une fille différente à tous les soirs. Non, au contraire. C'était plutôt le gars qu'on ne savait pas s'il aimait les femmes ou les hommes. Mais plutôt, il aimait cela qu'on le regarde. En plus, Joanie était une fille d'une extrême beauté. Il en était encore plus fier. Donc voila. Elle s'exécuta. Un baiser sur sa joue. Mais pas un baiser comme l'on embrasse sa petite soeur ou sa grand-mère. Non un baiser, doux et délicat. Ils étaient si proches à ce moment. Puis, la Timide recula d'un coup, de deux pas. Il la regardera. Amusé et satisfait de ce baiser. Oui très satisfait. Un frisson avait même parcouru son échine. Donc, oui, il aimait son idée du jeu. C'était la confirmation qu'il attendait. Il hocha la tête dans sa direction. 

"Oui, à très bientôt Joanie..."

Il avait murmuré ses paroles, avec un petit frisson dans la voix. Comme s'il tremblait. L'excitation, l'adrénaline de ce moment. Oui, tout cela ensemble, donnait ce résultat. Ce qu'il avait hâte de la revoir. Puis, lorsqu'elle partit, il regardera un moment la porte, puis retournera en arrière du bar, donnant une petite tape dans le dos de son barman, avec un sourire comblé. Tiens, il prendra un autre verre d'hydromel. Cela était beaucoup plus amusant pour faire les horaires.

Marie_Eve_1989

Messages : 304
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤O mille Fées...¤ (James et Joanie)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum